Projet de Loi de Finance 2015 : L’attentisme des clients

27.06.2018
  • L'académie
  • Projet de Loi de Finance 2015 : L’attentisme des clients
Projet de Loi de Finance 2015 : L’attentisme des clients

Le nouveau dispositif Pinel s’applique depuis septembre 2014. La défiscalisation sur 6, 9 ou 12 ans favorise l’achat de biens neufs et en construction destinés à la location. Pourtant, les investisseurs se montraient jusque-là réticents et semblaient attendre des conditions plus favorables. Cette hésitation peut être expliquée par la mise en place tardive d’une mesure phare : la location aux ascendants et descendants.

Le projet de loi de finances 2015

Étrangement, certaines mesures comme la location aux ascendants et descendants ne pouvaient être prises en compte avant le 01/01/2015 et ne pouvait s’appliquer que pour les biens neufs achetés après le 01/01/2015. La raison en était simple : le processus devait être étudié et approuvé lors de la présentation du PLF 2015 par Michel Sapin (ministre des Finances et des Comptes Publics et son secrétaire d’état Christian Eckert. Les particuliers intéressés par l’investissement locatif privilégient évidemment les membres de leurs familles. Les avoir comme locataires est certainement plus facile à gérer. La mesure permet par exemple de loger à moindres coûts un enfant parti faire ses études à plusieurs centaines de kilomètres.

L’impact sur l’investissement dans le neuf

Si les investissements ont quelque peu été retardés, ils restent évidemment d’actualité puisque la loi Pinel apporte des avantages certains en restant flexible. Le choix de la durée de l’engagement et les déductions d’impôt pouvant atteindre 21% du montant du bien pèsent fortement dans la balance. Les biens sont neufs construits selon les normes BBC les plus récentes. Ils peuvent être acquis à titre personnel ou entrer dans le capital d’une SCPI.
Enfin, l’élargissement des zones où la loi peut être appliquée est particulièrement appréciable. Le plafond de loyers à ne pas dépasser reste raisonnable.

L’intérêt des lois de défiscalisation

Les lois de défiscalisation ne sont plus réservées à une élite. Particuliers et SCPI bénéficient d’avantages attractifs permettant de valoriser leur patrimoine en augmentant leur capital et en réduisant leurs impôts. Les bénéfices retirés mensuellement constituent une source de revenus importante pour la retraite ou l’épargne, d’autant que l’immobilier neuf meublé ou non meublé ne nécessite pas de travaux avant de nombreuses années. Le rendement attendu à court terme favorise l’initiation de nouveaux projets et conforte les revenus.

La loi Pinel est une évolution majeure pour le secteur de l’immobilier neuf. N’hésitez pas à demander des conseils sur l’investissement locatif, les divers modes de financement et les opportunités dans votre région à un spécialiste de la défiscalisation : info@valeursactives.fr

Simulez votre projet

Découvrez aussi

  • Loi Pinel : que change-t-elle ?
    Loi Pinel : que change-t-elle ?
    Face à la crise du logement, les lois de défiscalisation sur l’acquisition de biens neufs destinés à la location, permettant des réductions d’impôt, se succèdent. La loi Pinel remplace la loi Duflot et impose de nouvelles règles aux contribuables français.
  • Le projet de loi sur le prélèvement à la source
    Le projet de loi sur le prélèvement à la source
    Le 17 juin 2015, un projet de loi sur le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu a été présenté aux parlementaires par le ministre des Finances et des Comptes Publics et le secrétaire d’Etat au Budget. Cette loi, si elle est adoptée, devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2018 pour l’ensemble des contribuables français.